Recherche

Le S.P.H.E.R.E. in progess

Co-conception STRAS-SPHERE

Mois

novembre 2015

Traces sonores patrimoniales à l’écoute

Publicités

Tour d’horizon des identités visuelles des projets inspirants :

 

Impression globale:

Très peu de ces sites ont travaillé une identité visuelle en lien avec la représentation du sonore comme signe. Cet aspect n’est la plupart du temps même pas considéré, ces sites pourraient souvent être interchangeables dans leur aspect visuel, et par conséquent dans leur ergonomie. Il s’agit pour la plupart de projets à l’approche scientifique, ils sont également censés œuvrer pour réhabiliter, développer et contribuer à la patrimonialisation du sonore dans notre façon de vivre le monde.

Est-ce que c’est une volonté des porteurs de projet de peu développer l’aspect visuel pour affirmer une position dominante au sonore? 

Est-ce qu’il ne s’agirait pas d’ouvrir la démarche de cartographie 2D d’une manière plus  englobante et immersive comme une cartophonie 3D subjective?

Résidence d’une semaine au Shadok

Capture d’écran 2015-11-21 à 16.18.38

L’équipe STRAS-S.P.H.E.R.E. travaille sur la fonte du site internet en se retrouvant à l’atelier résident du Shadok pour notamment faire le point et avancer sur :

-l’arborescence générale

-la maquette fonctionnelle

-le scénario utilisateur

-la validation de l’identité visuelle

-l’arborescence spécifique à la cartophonie

 JOUR 1 : Arborescence du site internet

residence strassphere

Travail collectif entre les développeurs et les médiateurs autour de l’architecture des informations.

JOUR 2 : Fiches, Formulaires & logo SPHERE

strassphere
—> Préparation des champs utiles sur le back office du site internet : Fiches du laboratoire numérique et des actions in-situ + Header & footer

 

—> Prise de recul vis à vis des propositions de logos SPHERE :
Annotations de chacun des graphistes sur les + et les – permettant de faciliter notre choix final

JOUR 3 : Mise en conception de l’éco-système SPHERE & rédaction du scénario « utilisateur »

Capture d’écran 2015-11-21 à 14.56.25

—> Le SPHERE , en termes de recherche en Design, se comprend en tant que design de système qui se décompose en deux hémisphères : d’un côté on parle du concept de SCÉNOPHONIE, de l’autre de CARTOPHONIE.

Capture d’écran 2015-11-21 à 16.18.38

Ces deux notions sont à la fois à définir théoriquement en créant une méthodologie de design de système et à vivre de manière empirique et pragmatique en proposant une politique d’éveil à l’écoute.

—> Plus concrètement il s’agit de relier des actions de territoire (in-situ) à un laboratoire numérique contributif (ex-situ)

Capture d’écran 2015-11-21 à 16.20.38

Différentes approches y sont représentées, notamment comme filtre thématique de la cartophonie STRAS-SPHERE :

-approche patrimoniale

-approche écologique

-approche créative

JOUR 4 : C’est déjà le dernier jour…

jour der res strassphere

—> Travail sur le zoning & taxonomie du site internet,

—> Discussion entre les médiateurs et motion designers pour la création d’un mode d’emploi, tutoriel animé

—> Restitution de la résidence dans le cadre de la Non-conférence « Territoire sonore » organisé au Shadok

Premières recherches formelles du Logo SPHERE

Recherches_LOGO_SPHERE_Pierre

Capture d’écran 2015-11-16 à 13.09.35 (2)

Jeudi 12 novembre

-> Représentation du SPHERE :

Une base commune autour de la sphère pour induire —> l’idée de l’écouteur au centre du dispositif qui entend à 360°,
—> ou encore l’idée du son qui se propage autour de ses propres sources
—> et l’idée d’un terrain spatial relié au temporel…

Seulement cette forme sphérique insiste trop sur la notion de centralisation, il a été ainsi convenu de faire évoluer les pistes vers l’idée d’un rhizome décentralisé et distribué :

rhizome3

Une autre base se plaçant plutôt comme un plan « toposonique » interconnecté par des points sonores qui représenteraient à la fois —> l’écouteur, la source, le territoire…
—> une théorie des systèmes pragmatique,
—> une pensée complexe de terrain…
…à suivre.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑